fbpx

Nautisme : réinventez l’expérience utilisateur avec le Liberty Pass

Depuis le mois de mai 2020, Nauticoncept a développé commercialement le Liberty Pass, un système d’abonnement sur mesure qui permet à tous les professionnels d’optimiser leurs flottes et de générer de nouveaux revenus en offrant une nouvelle forme d’usage à leurs clients, une “multipropriété” sans contrainte et coûts liées à la propriété.

La tendance de la propriété à l’usage touche aussi les professionnels du nautisme.

Tous les secteurs constatent aujourd’hui, une mutation de la propriété vers l’usage. Le client du 21ème siècle ne veut payer que pour l’usage du bien et veut s’affranchir des contraintes liées à la propriété. Le nautisme n’échappe pas à cette règle, “le secteur du nautisme sera d’autant plus sensible à ce phénomène que l’on sait que l’usage moyen annuel d’un propriétaire de bateau est de 7 jours” ajoute Romuald Poirot CEO de Nauticoncept.

Or un bateau c’est cher, ce n’est pas nouveau, et les frais inhérents à la possession d’un bateau sont très élevés, taxes portuaires, entretien, maintenance… Pour autant, la demande d’expérience de nautisme reste très attractive et doit rester profitable pour les professionnels (boat charter et concessionnaires de bateaux). L’un des enjeux des professionnels du nautisme dans les années à venir, restera certes de vendre des bateaux, mais également de proposer de nouvelles expériences utilisateur autour du bateau.

Les clients veulent le beurre et l’argent du beurre, et alors ? Offrons leur…

“L’usage sans les contraintes de la propriété, ajoute Nicolas Wolff (président de Nauticoncept), c’est un peu vouloir le beurre et l’argent du beurre”, mais c’est une des mutations de la société de consommation et nous devons nous adapter. Les nouvelles technos nous permettent de le faire. C’est en ce sens qu’a été créé Nauticoncept (et Liberty Pass) pour offrir aux professionnels du nautisme de nouveaux outils de travail qui s’adaptent aux nouveaux enjeux du secteur, grâce aux nouvelles technologies. “Mais pour être efficaces, ces solutions à haute valeur ajoutée technologique doivent être pensées pour les professionnels, s’adapter à leur modèle. La technologie doit être au service de l’utilisateur et non l’inverse”, insiste Romuald Poirot. Pour créer son offre de service, Nauticoncept s’appuie sur un réseau de 150 partenaires clients sur la France, et envisage d’élargir son offre à l’Europe.

Inventer un Boat club sans les contraintes du Boat Club. 

“Nous cherchions à créer une offre nouvelle que nos clients pourraient exploiter et avec laquelle, ils pourraient à la fois s’adapter à un marché dont la croissance reste incertaine et en cours de consolidation, mais également  s’adapter aux nouvelles tendances en terme de consommation”. Une offre qui pourrait séduire à la fois les loueurs et les concessionnaires de bateaux.

Les équipes de Nauticoncept se sont penchées sur le modèle du boat club à l’américaine, mais celui-ci s’avère trop contraignant et mal adapté au marché français. Nous avons donc pensé à créer un boat club sans les contraintes du boat club”, c’est à dire un système d’exploitation de la flotte qui crée des revenus supplémentaires récurrents et réguliers pour les professionnels (et les propriétaires), mais sans contraintes. C’est à dire sans droits d’entrée pour le concessionnaire mais aussi pour l’adhérent, sans obligation d’achat, sans rétrocessions.  Mais aussi une solution qui pourrait donner à nos clients la possibilité de se distinguer de la concurrence, et de toucher une cible en quête d’une nouvelle expérience utilisateur.

Liberty Pass : créer une expérience utilisateur unique, des revenus récurrents et optimiser sa flotte de bateaux sans contraintes. 

L’application mobile de la startup a été repensée autour de 4 principes simples : 

  1. Les professionnels du nautisme doivent être libre de fixer librement leurs tarifs
  2. La formule est conçue pour optimiser une flotte et doit donc permettre de limiter au maximum l’intervention humaine. Par exemple, les procédures de check-in, check-out sont complètement automatisées et en ligne à partir de l’application mobile. 
  3. Le boater ou le charter doivent pouvoir exercer un contrôle sur le bateau, l’application permet de contrôler l’usage du bateau et de transmettre un rapport de navigation détaillé. 
  4.  Donner un maximum de liberté au membre qui peut utiliser un bateau presque comme si c’était le sien, sans en être propriétaire, pour une nouvelle expérience client. 
Pour sécuriser l’utilisation de sa flotte, le boater peut localiser à tous moments ses bateaux, et même contrôler son utilisation.

Quelle expérience pour le client ?

La solution s’adresse à tous les boat dealer qui ont une flotte en gérance et qui veulent l’optimiser mais également aux boat charters qui ont des clients récurrents et de confiance qu’ils veulent privilégier, une cible VIP en quelque sorte.

Le membre s’acquitte d’une cotisation mensuelle, rien de plus. Il a la possibilité de disposer d’un bateau quand il le souhaite à partir du moment où il le réserve sur l’agenda partagé. Comme les procédures check-in/check-out sont digitalisées, plus d’appontage et plus de personnel mobilisé et plus de gestion quotidienne des contrats. Le client est libre de prendre le bateau quand il veut et de le rendre quand il le veut.

Grâce au Liberty Pass, mes clients sont “les rois du pétrole”

Christophe Rolles à Mandelieu exploite le Liberty Pass depuis 30 jours pour Passion Boat. “Aujourd’hui mes clients sont ravis, ils ont l’impression d’être les rois du pétrole. Ils peuvent utiliser un bateaux parmi ma flotte de location, pour une cotisation débutant à 159 euros par mois”

Énorme avantage, les clients peuvent soit, faire du wake ou du ski, ou aller faire une ballade sur les îles à 8 ou 12, la même semaine,  sans aucune contrainte liée au bateau. Ils peuvent choisir leur bateau au jour le jour, et choisir un bateau dans une gamme 5 m 50 – 6 m 50 ou dans la gamme plus de 8 m, grâce à l’option multiboat mise en place (très simplement) dans l’offre. Les clients de PassionBoat n’ont qu’une contrainte, rendre le bateau avec le plein.

“Ils prennent soin du bateau et ont une utilisation raisonnable des bateaux , ils comprennent immédiatement que c’est un peu leur bateau et ils l’utilisent comme tel.” précise Christophe Rolles.  De son côté, PassionBoat n’a rien d’autres à payer que le droit d’utilisation de son application personnalisée. “Les tarifs “easy adopters” sont encore valides aujourd’hui” précise Romuald Poirot. 

N’hésitez pas à mettre en place le Liberty Pass, dès le mois de juillet, il n’est pas trop tard, l’installation se fait en une semaine. Contactez nous pour une démo.

Cliquez sur le l'image pour en savoir plus sur Liberty Pass