fbpx

Plaisanciers et professionnels du nautisme : comment sauver votre saison dans le cadre du Covid-19.

Comme pour l’ensemble de l’économie française, les activités liés au nautisme sont durement impactées par les dispositions gouvernementales concernant la prévention contre le covid 19 et tout particulièrement le confinement. Application de mesures restrictives concernant les accès aux ports, interdiction d’accès au domaine maritime, incertitudes concernant les congés et la libéralisation de l’accès au domaine maritime sont autant de facteurs qui ont déstabilisé l’écosystème. Et pourtant, le tourisme français doit pouvoir bénéficier de la restriction des déplacements internationaux pour sauver sa saison. Les entrepreneurs du secteur nautique doivent eux aussi, dans un contexte délicat, mettre en place dès aujourd’hui les bonnes solutions pour pouvoir être en situation de rebond et sauver la saison 2020.

Vacances en France : l’appel du large sera plus fort que jamais.

Dans le cadre des dispositions post covid 19, depuis la semaine dernière il est désormais possible pour les concessionnaires et les professionnels du nautisme de disposer d’accès aux port grues d’appontages et autres installations portuaires. Cette annonce marque pour l’ensemble des professionnels du nautisme la possibilité d’accéder à leurs outils de travail quotidiens. Mais laisse également entrevoir le “début d’une éventuelle possibilité” de retour au travail avant un vrai retour à la normale.

Autre relative bonne nouvelle pour nos côtes, d’après l’étude « les perspectives de consommation hôtellerie et restauration des Français après le confinement » menée entre le 4 au 6 avril, les français auraient l’intention de “profiter” des restrictions de déplacement internationaux pour découvrir le tourisme vert et la beauté des campagnes françaises, 97 % des personnes interrogées ont l’intention de rester en France et cet été la mer restera plus que jamais la destination numéro 1 pour près de 70% des personnes interrogées. Dans ce contexte, encore une fois inédit, il est probable que nos côtes soient prises d’assaut et nos plages surchargées. Pour tous les amoureux du nautisme, propriétaire ou locataire, la tentation du large sera là et la pression sera forte pour tous les professionnels dans un contexte d’adaptation à des règles de sécurité extrêmement contraignantes.

S’adapter à un cadre sanitaire et à des mesures de sécurité strictes.

Car, si le législateur et les autorités locales donnent à nos professions, à nouveau la liberté de travailler. Celle-ci est fortement encadrée et limitée par l’application de contraintes sanitaires et par le respect des gestes barrières édictés par le gouvernement. Dès lors les professionnels du nautisme, comme les autres professions devront prendre soin de faire respecter ces mesures barrières, non seulement par l’ensemble de ses employés, mais aussi par ces prestataires externes et intervenants sur le lieu de travail.

 Toutefois, la stricte ’application de ces gestes barrières et la mise en place de mesures permettant de garantir leur application est aujourd’hui la seule solution pour les employeurs de se garantir contre :

  • un risque de maladie professionnelle
  • un risque de recours en faute inexcusable de l’employeur par le salarié.

Dans nos métiers, nous le savons bien, l’application des ces gestes barrières sera particulièrement complexe : travail en plein air, interaction physique forte, proximité sur un site de travail exigu. L’application de ces procédures n’est pas nécessairement dans la culture de nos collaborateurs, dès il est du ressort de leurs employeurs de leur donner les outils pour les inciter et les aider à travailler dans des conditions de travail optimale dans ce contexte.

Pourquoi Nauticoncept vous simplifie la reprise ?

Les professionnels du nautisme, loueur ou concessionnaire devront dès le 12 mai faire face à 5 enjeux pour lesquelles les équipes de Nauticoncept ont adaptés à la conjonctures des process automatisés éprouvés auprès de 135 clients :

  • Remettre vos équipes au travail
  • Optimiser les heures en atelier : faire plus que jamais “la chasse aux heures perdues”.
  • Respecter les règles de sécurité.
  • Avoir des bateaux prêts à temps .
  • Rassurer vos clients.

Que vous soyez concessionnaires ou boat charter, l’application vous aide à respecter des règles de procédure qui s’inscrivent parfaitement dans l’application des mesures barrières. Que ce soit au sujet des procédures d’appontage, de check in check out, qui peuvent désormais se faire sans interaction physique grâce à l’application NautiFleet (lire l’article) , ou qu’il s’agisse d’organiser la maintenance de la flotte dont vous disposez en hivernage et qui devra, il y a fort à parier, être prête dès la fin du confinement pour le plus grands bonheur de vos clients si (peu) exigeants. Remettre vos équipes aux travails dans le cadre de procédures strictes, améliorer la productivité de vos équipes, voilà trois challenges que vous devrez relever et auquel l’application NautiFleet (lire l’article) vous aidera une reprise de l’activité la plus vertueuse possible.