fbpx

Charters et loueurs de bateaux: 2020, la saison à ne pas rater.

Dans le cadre des dispositions post Covid-19, depuis la semaine dernière, il est désormais possible pour les professionnels du nautisme de disposer d’accès aux port et aux installations portuaires. Cette annonce marque pour l’ensemble des professionnels du nautisme, la possibilité d’accéder à leurs outils de travail quotidien. Si il sera possible pour les boats charter de travailler et de louer Day Boat ou unité plus conséquente, la saison sera courte et les temps de préparation raccourcis. Nous explorons ici les challenges que les loueurs doivent relever pour tirer le meilleur profit de la situation actuelle.

2020, une saison à ne pas rater, des “contraintes contraignantes” à appliquer.

Dans un communiqué daté du 24 avril 2020 la confédération du nautisme et de la plaisance résumait la situation en ces termes. “La prochaine saison estivale est vitale. Pour qu’elle se déroule le mieux possible, tous les acteurs entreprises nautiques, ports de plaisance, associations et clubs de pratiques, plaisanciers se sont engagés, par leurs représentants au sein de la CNP, à mettre en œuvre un ensemble cohérent de règles garantissant la sécurité sanitaire, de manière à relever ensemble le défi , dans un esprit de responsabilité et de réalité, pour être au rendez-vous dès le 11 mai”.

Les charters devront donc prendre un soin particulier pour mettre en œuvre les mesures suivantes, ces dispositions s’appliquent bien évidemment également au nautisme fluvial : limiter le contact et respecter les “gestes barrières” entre le loueur et le pontonnier. Habituellement, le locataire “débarque littéralement” sur le quai avec toute sa petite famille (ou et avec ses amis) surexcitée à l’idée de passer une journée de liberté à découvrir nos magnifiques côtes “vues de la mer”.

Nous le savons tous, il est difficile de canaliser ces vacanciers souvent peu familier des coutumes et des risques liés à l’appontage et à la mer en général.

Outre la gestion traditionnelle, et la responsabilisation de nos clients, avec l’application des mesures le responsable devra faire en sorte de :

  • Limiter le temps de prise en main du bateau.
  • Éviter les contact durant les procédures de check in check out.
  • Justifier aux affaires maritimes la mise en place des mesures de désinfection du bateau.
  • Pour les locations de grosses unités, organiser la collecte des draps et linges de bord.

Si ces mesures peuvent sembler relever du casse tête, les professionnels ont beaucoup à gagner à mettre en place des procédures durables et automatisées qui permettront dans le temps de réaliser des gains de productivité et de limiter les zones de stress propres aux activités saisonnières.

Depuis 4 ans, Nauticoncept travaille à optimiser les procédures de travail des professionnels du nautisme.

Créé en 2016, par des passionnés, des professionnels du nautisme, des spécialistes de l’optimisation de process, et des fous de techno, Nauticoncept a toujours cherché à rendre plus simple et plus rationnelle la vie des professionnels du Nautisme. Aujourd’hui, et dans le contexte particulier (pour ne pas dire inédit), les multiples applications dédiées et développées par les équipes s’avèrent particulièrement appropriées et peuvent vous aider à relever les challenges du respect des règles Post Covid, indispensable à la continuité de votre activité. Pour chacun des challenges énoncés ci dessus, Nauticoncept propose une solution gérable à partir de son smartphone.

● Pour ce qui concerne les procédures d’appontage, Nautifleet permet de réduire le temps et les zones de contact lors de la prise en main du bateau. Grâce à l’utilisation de vidéos descriptives du bateau, décrivant par exemple les procédures de démarrage du bateau, l’emplacement du court circuit, jauge, fonctionnement de l’ancre etc… Vous pouvez réaliser vous mêmes ces vidéos à l’aide de votre smartphone et les transmettre au locataire quelques heures avant la prise en main du bateau. Vous limitez ainsi le temps de contact à bord de votre pontonnier, salarié dont vous avez la responsabilité.

● Procédure de check in – check out, inventaire de boards (day boats) et de vérification que le locataire peut faire en autonomie sans l’intervention du pontonnier.

● Pour ce qui concerne l’inventaire concernant les plus grosses unités et voiliers, le loueur a la possibilité de créer son propre inventaire, le client valide l’inventaire à l’aide de son smartphone lors la prise en charge du bateau, le pontonnier valide au retour du bateau que l’inventaire est respecté, sans contact. Un mail est envoyé automatiquement au locataire et au pontonnier.

Mesures de désinfection et impératif de traçabilité auprès des autorités maritimes , une trace numérique est automatiquement créée à chaque désinfection, consignée dans le livre de bord du bateau, qui quand et quoi. Au delà de l’application rébarbative de ces pénibles procédures, vous modifiez l’expérience client des locataires, et optimisez les temps de travail du pontonnier qui pourra se consacrer à ses missions à valeur ajoutée, démarrage d’un bateau capricieux.

N’hésitez pas à nous contacter pour exiger une démo en ligne de nos outils ou consulter nos tarifs. ou avoir plus d’information en prenant un rendez-vous téléphonique dans notre agenda.